A Actualités

SAR Lalla Salma préside une réunion sur l’oncologie pédiatrique

SAR Lalla Salma a présidé, mardi à l’Hôpital d’enfants de Rabat, une réunion de travail consacrée à l’oncologie pédiatrique. Chaque année, 1300 enfants sont atteints du cancer au Maroc. 

Son Altesse royale la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALCS), a présidé mardi à l’Hôpital d’enfants de Rabat, une réunion de travail consacrée à l’oncologie pédiatrique au Maroc. Ont pris part à cette réunion, Yasmina Baddou, ministre de la Santé, les directeurs des Centres hospitaliers universitaires (CHU), les membres du Conseil scientifique de l’Association et plusieurs médecins oncologues pédiatres du Royaume.

A cette occasion, le professeur Mohamed Khattab, chef du service, a présenté à Son Altesse Royale l’état des lieux de l’oncologie pédiatrique au Maroc ainsi que les perspectives à venir. SAR La Princesse Lalla Salma a ainsi donné ses directives pour l’élaboration d’un programme spécifique à l’oncologie pédiatrique au Maroc. Comme chaque année, le Royaume célèbre le 4 février, la Journée mondiale du cancer. «Encourageons nos enfants à manger sainement et à être physiquement actifs», tel est le message retenu cette année par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour marquer cette journée.

Pour l’OMS, il est primordial de sensibiliser les parents et enfants sur les dangers du surpoids et de l’obésité qui constituent deux facteurs de risques pouvant mener au cancer à l’âge adulte. A cette occasion, une campagne de sensibilisation et de prévention a été lancée par l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer. Une opération qui sera marquée par une série d’actions de sensibilisation et dont l’objectif est la prévention des cancers évitables à travers l’adoption de nouveaux comportements et d’un style de vie sain.

Chaque année, 1300 enfants sont atteints du cancer au Maroc. Seulement 700 enfants parviennent à être diagnostiqués et traités dans des unités spécialisées de Rabat et de Casablanca. La première pathologie cancéreuse dont souffrent les enfants est la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). Elle constitue à elle seule 30% des cancers de l’enfant au Maroc. Selon l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, des progrès considérables ont été réalisés en matière de traitement du cancer de l’enfant, assurant que 4 enfants sur 5 peuvent guérir si le diagnostic est précoce et les moyens de traitement disponibles.

Le cancer lymphatique chez l’enfant peut être traité complètement en trois mois et une leucémie aiguë en trois ans, grâce à des traitements quotidiens et hebdomadaires. Le coût du traitement qui varie entre 50.000 et 200.000 DH est pris en charge par les hôpitaux, le ministère de la Santé avec le soutien d’ONG et, à leur tête, l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer. Rappelons que le cancer constitue la première cause de mortalité au monde.

L’OMS estime que le cancer fera 84 millions de morts entre 2005 et 2015 si aucune mesure n’est prise. En 2007, le cancer a été à l’origine de 7,9 millions de décès en 2007 soit 13% de la mortalité mondiale. Les cancers du poumon, de l’estomac, du foie, du colon et du sein sont chaque année les plus meurtriers.

Laila Zerrour Avec MAPPublié dans Aujourd’hui le Maroc le 05 – 02 – 2009

Source: https://www.maghress.com/fr/aujourdhui/66843

Leave a Reply

Send Us Message

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>